Notre voie électronique à nouveau disponible sur abidjan.netVendredi--Juillet-2011
11 avril 2011 - 11 avril 2016: 5 ans après sa déportation à La Haye Gbagbo présent dans les cœurs -- pulié le : Lundi--Avril-2016
Issue No.: 5277
du
Vendredi 8 Avril 2016

Flash infos   
(Mercredi 6 Avril 2016 4:45)
22:00 Affaire BCEAO : le délibéré renvoyé au 25 avril 2016
18:41 Affaire BCEAO: la défense demande la relaxe pure et simple des prévenus pour délits non constitués.
18:39 Football/Ligue des champions: Serge Aurier (PSG) convoqué pour affronter Manchester City
17:00 Affaire BCEAO: «les 7 huissiers sont ici à la barre, pour avoir fait le simple constat d’une opération; ils n’ont pas failli à leur mission pour être poursuivis », la défense
16:47 Affaire BCEAO: «l’institution bancaire n’a produit aucun document disant qu’elle a subi un préjudice, donc ce procès ne devrait pas avoir lieu », la défense.
16:46 Affaire BCEAO: «Gbagbo n’a pas commis d’infraction, il s’est donné les moyens pendant la crise, de faire fonctionner l’Etat, payer les salaires des fonctionnaires, les factures», la défense. [...] 126 mots
Tèl :22 49 51 97/22 49 51 98
Fax :22 49 51 96
BP:06 BP 2868 Abidjan 06
Mail:lequotidiennotrevoie@yahoo.fr
situation géographique:RIVIERA PALMERAIE
 Economie

Commission administrative de conciliation: Les membres officiellement installés
Les trois membres de la Commission administrative de conciliation (Cac) ont été officiellement investis au cours d’une cérémonie qui s’est tenue, hier, à l’auditorium de l’immeuble Sciam. Il s’agit de Dah Kouyaté Ursuline, Adou Flore Marcelle, et Blé Saki Irène.
Selon le directeur des marchés publics, Coulibaly Yacouba, la Cac est un organe administratif consultatif chargé d’assurer la régulation du système des marchés publics. Notamment en ce qui concerne l’intervention des acteurs internes à l’administration. « Sa mission et de régler les différends ou litiges internes à l’administration nés dans les phases de passation, d’exécution, de règlement et de contrôle des marchés, de prononcer des sanctions aux infractions commises par les agents publics, conformément aux dispositions du code des marchés publics », a-t-il expliqué.
Pour le conseiller spécial Ouattara Brahima, représentant la ministre auprès du Premier ministre en charge de l’Economie et des Finances, la Cac est une structure utile à la pratique de la bonne gouvernance. « Le fait qu’elle ne soit composée que de femmes augure d’une bonne gestion des contentieux », a-t-il soutenu.
La présidente de la commission, Dah Kouyaté, a rassuré de la disponibilité des membres et de la rigueur dont les dossiers seront traités.
Il convient de noter que toute autorité administrative intervenant dans une procédure de passation, d’approbation, d’exécution ou de contrôle des marchés publics peut saisir la Cac. Les décisions de la commission sont arrêtées par consensus dans un délai de sept jours.


J-S L. 

 

 

 

Copyright
  Copyright © 2000 Notre Voie. Tous droits réservés.
site conçu et hébergé par I2S2